Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.
mascotte

Plateforme Educative
en Santé & Nutrition

Actualités

EMNo_line référencé sur santé.fr 29/05/2020

EMNo_line référencé sur santé.fr

EMNo_line est maintenant référencé sur sante.fr comme outil numérique #covid19. Initialement conçu dans le cadre d’une expérimentation #article51 pour permettre de faciliter l’accès à l’#éducationthérapeutique, l’outil digital de #pédagogie en #nutrition, #obésité et #chirurgiebariatrique a permis le maintien du parcours #ETP depuis le début du confinement.

Les approches thérapeutiques d’une maladie chronique et complexe comme l’obésité nécessite un accès à l’Éducation Thérapeutique du Patient (ETP) simple et accessible au plus grand nombre.

Expérimentation article 51 EMNO et Covid-19

L’expérimentation menée à l’EMNO jusqu’en avril 2024, accompagnée par le Ministère de la Santé et des Solidarités, la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM), et l’Agence Régionale de Santé de Bourgogne Franche Comté (ARS BFC), se concentre sur l’amélioration de la santé d’un patient souffrant d’obésité en investiguant notamment la pertinence de sa prise en charge, l’amélioration de sa qualité de vie et le renforcement de son rôle actif dans son parcours.

Pour se faire, l’EMNO, constitué d’une équipe pluridisciplinaire, a débuté l’inclusion des patients le 1er octobre 2019 afin d’atteindre un total de 770 patients sur la durée de l’expérimentation.

Cette patientèle est répartie selon 5 profils basés sur le degré et la complexité de l’obésité, sur le profil comportemental et l’environnement du patient. Ils donnent accès à une gradation de l’intensité des prises en charge.

En parallèle des consultations dispensées à l’EMNO, une plateforme d’éducation thérapeutique sur la nutrition, le surpoids, l’obésité, et la chirurgie bariatrique, EMNo_line, est accessible pour les patients de l’expérimentation. Cet outil est complémentaire aux consultations sans se substituer à ces entretiens présentiels. Il permet aux patients d’accéder des chez eux et à tout moment à des connaissances fiables sur des notions parfois complexes en lien avec leur problématique, de manière ludique et pédagogique, ainsi qu’à des conseils visant à répondre à leurs questionnements, dans le but de donner lieu à un changement de comportement durable. L’outil numérique s’inscrit ainsi dans une utilisation de la télémédecine au sein d’une démarche ETP.

L’expérimentation a été impactée par la pandémie de COVID-19, et l’EMNO a dû, comme de nombreux professionnels de santé, adapter ses pratiques habituelles, afin de maintenir les parcours de soin, notamment pour les personnes les plus fragiles comme les patients obèses susceptibles de développer des formes sévères d’atteintes du covid-19.

La structure EMNO a ainsi mis en place rapidement un suivi à distance pour l’ensemble des patients, dont les patients de l’expérimentation, afin de respecter les mesures de protection, limiter les risques de contagion tout en conservant un accès aux soins.

De manière plus globale, cette pandémie, et le confinement de la population qui en découle, amène les différentes structures de prise en charge de l’obésité à repenser leur modèle basé essentiellement sur des consultations et ateliers de groupe en présentiels. Ce fait est d’autant plus marqué pour les établissements de Soins de Suite et Réadaptation (SSR) qui sont confrontés à la difficulté de maintenir l’intégralité de leur prise en charge, qui repose en partie sur des ateliers collectifs dans la cadre de leur programme ETP.

D’autre part, le confinement de la population, et en particulier des personnes vulnérables atteints d’une maladie chronique, nécessite la mise en place d’outils accessibles au plus grand nombre de chez eux, sur lesquels les structures de santé peuvent s’appuyer, et cela, au-delà des seuls moyens de téléconsultations[1].

L’épidémie covid-19 impacte ainsi durement nos approches éducatives thérapeutiques des parcours de prise en charge de l’obésité.

La nécessité de maintenir ces parcours de soins en tenant compte du contexte est néanmoins primordiale d’autant que l’obésité apparaît comme un facteur pronostic important face au covid-19. La conversion en téléconsultations de l’expérimentation EMNO met en avant l’intérêt de la télémédecine pour maintenir l’accessibilité aux soins des patients obèses non seulement du point de vue des professionnels de santé mais aussi du point de celui des patients, jugeant positivement la pertinence de cette approche, ce qui permet de façon globale de renforcer l’adhésion aux programmes d’éducation thérapeutique.

Au-delà de ce simple aspect, l’utilisation d’un outil digital d’éducation thérapeutique, comme EMNo_line, pourrait avoir un intérêt dans le maintien des approches pédagogiques globales de l’obésité. La poursuite de l’expérimentation EMNO avec l’inclusion de 770 patients d’ici 2024 devrait pouvoir apporter des arguments forts non seulement sur l’intérêt d’une approche pluridisciplinaire basée à la fois sur les ressources dites classiques de consultation mais aussi sur le recours aux outils numériques sous la forme de téléconsultation et l’utilisation de supports digitaux à but pédagogique.

EMNo_line, initialement conçu pour faciliter l’accès à l’éducation thérapeutique, a permis durant la phase de confinement de maintenir le parcours éducatif-pédagogique des parcours nutrition, obésité et chirurgie bariatrique.

C’est dans ce sens que le référencement sur sante.fr comme outil numérique convid-19 a été réalisé.

 

EMNo_line, outil numérique nutrition obésité chirurgie bariatrique covid-19 santé.fr

[1] Erlingsdottir, G., & Sandberg, H. (Eds.) (2016). eHealth Opportunities and Challenges: a White Paper. Lund: The Pufendorf Institute of Advanced Studies, Lund University.