Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.
mascotte

Plateforme Educative
en Santé & Nutrition

Actualités

EMNo_line : solution digitale innovante au service de l’éducation thérapeutique 16/07/2020

EMNo_line : solution digitale innovante au service de l’éducation thérapeutique

obésité, nutrition, numérique, esanté

Une maladie chronique se définit par sa longue durée, son aspect évolutif et son retentissement sur la vie quotidienne. Elle peut engendrer des incapacités, voire de graves complications. (Grenier et al., 2007). L’obésité, par exemple, est une maladie définie par un excès de masse grasse, entraînant des inconvénients pour la santé. Cette maladie multi-factorielle évolue sur le long terme et altère la santé de manière globale, sur le plan physique, mais aussi sur le plan social et mental.

Les maladies chroniques, de par leur inscription dans la durée et leur aspect multi-factoriel, nécessitent un accompagnement du patient, afin de répondre de manière adaptée à sa situation de santé. L’éducation thérapeutique du patient (ETP) vise à impliquer le patient afin qu’il participe à l’atteinte d’un équilibre optimal pour son état de santé. L’ETP se centre notamment sur l’apprentissage des compétences d’auto-soin et le soutien des processus d’adaptation à la maladie. Le rapport Saout, paru en 2008, propose la définition suivante de l’éducation thérapeutique du patient :

“L’éducation thérapeutique s’entend comme un processus de renforcement des capacités du malade et/ou de son entourage à prendre en charge l’affection qui le touche, sur la base d’actions intégrées au projet de soins. Elle vise à rendre le malade plus autonome par l’appropriation de savoirs et de compétences afin qu’il devienne acteur de son changement de comportement, à l’occasion d’évènements majeurs de la prise en charge (initiation du traitement, modification du traitement, événements intercurrents…) mais aussi plus généralement tout au long du projet de soins, avec l’objectif de disposer d’une qualité de vie acceptable par lui”. (Saout, 2008)

Le contexte sanitaire actuel et la généralisation de la téléconsultation ont permis de démontrer les enjeux du numérique dans le secteur de la santé. Les solutions digitales permettent en effet une continuité des soins lors de situations de crise. Pourtant, au-delà de la télémédecine, le numérique offre de nouvelles perspectives, notamment dans le domaine de l’ETP.

En effet, les outils numériques permettent non seulement au patient d’apprendre où il le souhaite, sans se limiter au modèle des consultations et des ateliers de groupe en présentiel, mais ils lui permettent aussi d’apprendre à son rythme, grâce à des contenus interactifs et un contrôle des connaissances ludique.

Comprendre est la première étape d’un parcours thérapeutique complet et efficace et, alors que l’objectif de l’éducation thérapeutique est de proposer une réponse adaptée à une situation de santé et non en référence à une maladie, le numérique permet d’individualiser davantage cette démarche.

obésité, nutrition, numérique, esanté

EMNo_line, solution digitale innovante et outil d’éducation thérapeutique, permet aux patients de bénéficier de contenus éducatifs sur l’obésité, la nutrition et la chirurgie bariatrique et de tester leurs connaissances grâce à des quizz assurant un processus de gamification. Les textes et vidéos accessibles et le contrôle des connaissances de manière ludique permettent d’apprendre à son rythme et de recommencer les modules et questionnaires au besoin. De plus, l’accès à une communauté pédagogique de patients en ligne lui permettent d’échanger au sujet de sa pathologie et de bénéficier des savoirs expérientiels d’autres patients, avec un impact positif sur la relation qu’il entretient avec son médecin (Menvielle et al., 2016).

Bibliographie

  1. Grenier, Béatrice, François Bourdillon, et Rémi Gagnayre. « Le développement de l’éducation thérapeutique en France : propositions pour une intégration durable dans le système de soins », Santé Publique, vol. vol. 19, no. 4, 2007, pp. 293-302.
  2. Menvielle, Loick, William Menvielle, et Anne-Francoise Audrain-Pontevia. « Effets de la fréquence d’utilisation des communautés virtuelles de patients sur la relation patients-médecins », Journal de gestion et d’économie médicales, vol. vol. 34, no. 8, 2016, pp. 431-452.
  3. Saout C., Charbonnel B., Bertrand D. (2008). Pour une politique nationale d’éducation thérapeutique du patient. Ministère de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative.