Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.
mascotte

Plateforme Educative
en Santé & Nutrition

Actualités

Perte de cheveux et perte de poids. POURQUOI? 8/03/2020

Perte de cheveux et perte de poids. POURQUOI?

Pourquoi peut-on perdre ses cheveux dans le cadre d’une perte de poids rapide ou après chirurgie bariatrique ?

Nutrition.Obésité.EMNo_line perte de cheveux1

Voici une question qui revient régulièrement en consultation dans le cadre des parcours de perte de poids et en particulier de chirurgie bariatrique.

Cette perte, bien que prévisible, est quasiment inévitable après chirurgie de l’obésité, en voici l’explication.

Phanères, ongles – cheveux – peau, sont des tissus fragiles. Les pertes de poids les affectent donc beaucoup.

Quelles sont les causes les plus fréquentes de perte de cheveux ou de troubles des phanères ?

Anesthésie générale

Carence martiale : la carence en fer même sans anémie est une des causes les plus importantes de perte de cheveux. Une supplémentation en fer permet de corriger assez vite les symptômes.

Nutrition.Obésité.EMNo_line perte de cheveux2

Carence en Zinc : le Zinc est l’un des éléments traces le plus impliqué dans les problématiques de cheveux et de peau. Le dosage n’est pas obligatoire mais une supplémentation enrichie en zinc est toujours utile dans le cadre des troubles des phanères.

Nutrition.Obésité.EMNo_line perte de cheveux3

Carences en vitamines du groupe B : ces vitamines sont impliquées dans de nombreuses réactions organiques dont le renouvellement cellulaire. En cas de déficit, ou de baisse rapide (diminution des apports, malabsorption), les cheveux – peau – ongles seront rapidement impactés. Levure de bière, compléments en B6, B12 ne seront pas inutiles.

Carence en acides aminés : non dosés en pratique courante certains acides-aminés (éléments constituant les protéines) dont la cystine sont impliqués dans la perte de cheveux. Une supplémentation peut ainsi être proposée.

Nutrition.Obésité.EMNo_line perte de cheveux4

Un autre mécanisme : encore peu exploré est la probable modification hormonale secondaire à la perte rapide de graisse. Le tissu adipeux produit des adipokines (hormones de la graisse) qui seront fortement modifiées dans le cadre des pertes de poids. Nous constatons une diminution de la production d’œstrogènes produits par le tissus adipeux. Cette baisse rapide d’œstradiol pourrait également impacter la perte de cheveux, un peu comme le moment de la ménopause.

Nutrition.Obésité.EMNo_line perte de cheveux5

Ainsi, en pratique, toutes les équipes de nutrition ont des protocoles qui leur sont propres : un peu de vitamines du groupe B, cystine, zinc, fer … avec parfois un passage de ces supplémentations en intramusculaire. Ce que nous privilégions dans le cadre des bypass car : mettre plein de comprimés qui ne seront que partiellement absorbés, n’est, selon nous, pas très pertinent … D’autant que la majorité de ces supplémentations ne sont pas prises en charge par l’assurance maladie.

 

La cause principale de perte est souvent oubliée !

Le corps fonctionne sur une régulation énergétique : des entrées et des sorties d’énergie.

Nutrition.Obésité.EMNo_line perte de cheveux6

En cas de déséquilibre brutale avec diminution des apports, des régulations vont se mettre en place pour tenter de préserver l’énergie et éviter une « panne sèche ». L’organisme va ainsi passer sur un mode d’économie d’énergie. Cette modulation du fonctionnement énergétique pour préserver les réserves, se fera en régulant la consommation des différents organes. Ainsi les organes indispensables à la vie et au bon fonctionnement du corps verront leur métabolisme conservé. C’est le cas du cerveau, du cœur, des poumons, des reins, du foie … Tous ces tissus ne peuvent cesser de fonctionner sans nous mettre en danger, il faut donc conserver leur fonctionnement. Cheveux, ongles et peau sont nettement moins importants pour la vie et le maintien des fonctions vitales de notre corps. La régulation énergétique va donc les priver d’apport et ainsi privilégier les organes nobles. Cette économie d’énergie sera en place tant que la balance énergétique est trop en déséquilibre négatif, puis en phase de stabilisation, les organes « non-nobles » seront de nouveau approvisionnés en énergie. Ainsi, au-delà des causes de perte de cheveux précédemment citées, la principale raison est un déséquilibre brutale de la balance énergétique. Plus les apports seront faibles, plus la perte sera importante. C’est en grande partie pour cette raison, qu’après une chirurgie bariatrique, dont le principe est d’entrainer un déséquilibre énergétique important, la perte de cheveux est très fréquente, voire systématique, MAIS transitoire et réversible.

Au-delà de prendre des comprimés de supplémentations qui sont chers et peu efficaces, assurez d’avoir une hydratation adaptée, des apports nutritionnels équilibrés, variés et surtout suffisants si vous souhaitez préserver vos cheveux dans le cadre d’une perte de poids. Les compléments ne vous feront jamais de mal (sauf si vous vous nourrissez de comprimés) mais nous tenions à relativiser leur efficacité en vous expliquant les mécanismes de ces troubles.

@emnoline